Grand Prix

Concours de Chronométrie 2011 : Gangi – Technotime se hissent à la troisième place du podium dans la catégorie montres « Tourbillon ».

Gangi – Technotime – A l’épreuve du temps

Au soir du 20 octobre 2011, la seconde édition du Concours de Chronométrie célébrait savoir-faire technique et fiabilité en dévoilant les vainqueurs de cette exigeante compétition. Le motoriste alternatif Technotime est monté sur la troisième marche du podium – dans la prestigieuse catégorie montres « Tourbillon » – avec son calibre maison à remontage manuel G-T12.

Affronter les épreuves du Concours de Chronométrie c’est faire preuve d’audace et de confiance. L’audace de s’exposer aux critères drastiques on ne peut plus objectifs d’un concours à la neutralité unanimement reconnue. La confiance que son calibre résistera à trois batteries d’épreuves de chocs et à un test de résistance au magnétisme imposés par la Haute Ecole Arc et validés par l’Observatoire de Besançon et le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres. Un challenge relevé avec brio par Technotime pour sa première participation.

Un défi

Gangi – Technotime s’imposent à la troisième place dans la catégorie montres « à tourbillon » derrière Greubel Forsey (1e) et Chopard (2e). Développé avec des moyens autrement plus modestes, c’est la régularité de la marche du calibre G – T12 qui est mis à l’honneur. Tourbillon 60 secondes et double barillet pour 5 jours de réserve de marche, ce calibre s’affiche comme l’un des plus résistants et précis de Suisse.

Comments are closed.